Le maire de Trèbes en colère : « Non aux fermetures de classes dans l’Aude ! »

Sur la page Facebook de la mairie, une publication annonce : « Une déclaration d’intention de grève pour le mardi 2 mars 2021 a été déposée par l’ensemble des enseignants de la commune, qui veulent ainsi manifester leur opposition à la décision prise par l’inspection académique de fermer une classe à l’école maternelle des Floralies. Monsieur le maire de Trèbes et l’ensemble du groupe majoritaire du conseil municipal soutiennent pleinement cette grève. »

Sommet Barkhane au Tchad : l’impasse pour Macron

Le sommet des 15 et 16 février à N’Djamena, un an après celui convoqué par Macron à Pau, pour annoncer un « sursaut militaire » et pour enjoindre les chefs d’État de la région de faire taire le « sentiment anti-français », se tient dans un contexte profondément dégradé pour l’intervention française.

Birmanie

Entretien avec Phyo Sandar Soe, secrétaire générale adjointe
de la Confédération des syndicats du Myanmar (CTUM)

« On ne cédera pas ! Non à la fermeture des hôpitaux Bichat et Beaujon »

C’est sous un vent glacial que 300 personnes se sont rassemblées le jeudi 11 février devant l’hôpital Beaujon sous le slogan « Non à la fermeture des hôpitaux Bichat et Beaujon », répondant ainsi à l’appel des syndicats CGT et FO de cet hôpital. Rappelons que la fermeture des hôpitaux Bichat et Beaujon s’inscrit dans le projet de campus hospitalo-universitaire Grand Paris-Nord qui doit voir le jour en 2028 avec 1 000 postes et 400 lits supprimés.

Hôpital de Garches, entendu lors du rassemblement de soutien au Pr Christian Perronne

Mardi 22 décembre, un rassemblement a réuni près de 500 manifestants devant l’entrée de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92), animé notamment par le secrétaire de la section CGT de l’hôpital, par ailleurs aide-soignant dans le service du Pr Perronne, pour exiger l’abandon des sanctions à l’encontre de ce professeur. Le Pr Perronne a pris la parole dans ce rassemblement dénonçant une décision politique. Voici des extraits de deux interventions lors de ce rassemblement.