Ce que révèle l’affaire Uber

Des milliers de notes internes à Uber ont été envoyées au quotidien britannique The Guardian, qui a immédiatement saisi ses partenaires de la commission d’investigation (El Pais, Le Monde, Franceinfo, etc.). Cela provoque une déflagration à l’échelle mondiale, et particulièrement en France où le président Macron, alors ministre de l’Economie, était impliqué dans ce dossier.